Témoignages

 hommes

Témoignage d’un cadre supérieur d’une association à vocation d’accompagnement social et éducatif dans des quartiers démunis de Marseille.

Le 10 septembre 2014

Je travaille dans une structure associative depuis près de 25 ans et j’occupe un poste à responsabilité en qualité de Directrice Adjointe et parfois, il m’arrive d’assumer le poste de Directrice par intérim, comme en ce moment. Les objectifs de notre association sont atteints grâce aux actions d’aide et d’accompagnement que nous mettons en place en faveur des personnes en difficulté et précaires situées dans les quartiers défavorisés. Depuis plusieurs années déjà, on constate une montée de violence qui génère beaucoup de conflits.

D’où l’importance de comprendre ce qui se passe dans les relations.

Tout au long de mon parcours professionnel, il m’est arrivé de suivre des formations. Bien qu’elles étaient très importantes et indispensables dans le domaine des connaissances et des compétences, aujourd’hui, je peux dire, qu’aucune ne m’a permis d’avoir des outils aussi simples que tout un chacun devrait avoir afin d’améliorer son quotidien.

Grâce à la CARSAT, le personnel et moi-même avons bénéficié de formations efficaces. Les formations ont été dispensées par Mme Chantal SERGENT de DH FORMATION. L’intérêt de ces formations est qu’elles permettent à un groupe de salariés de se retrouver dans un autre contexte pour apprendre et obtenir des outils afin de mieux comprendre les personnes en grande difficulté et d’assurer une meilleure qualité de travail.

Si j’ai décidé de témoigner aujourd’hui, c’est pour remercier la formatrice Mme Chantal SERGENT ; pour ce qu’elle a réussi à transformer avec le personnel et moi-même. C’est une personne très à l’écoute, avec des qualités humaines et des valeurs qui comptent énormément, à mes yeux. Les formations de DH FORMATION permettent aux personnes de prendre conscience de leur corps et surtout de la vie qui est en eux et à laquelle, ils ne pensent jamais. La plus belle richesse est entre nos mains et pourtant nous agissons sans savoir, que nous la fragilisons jour après jour, par notre comportement.

Avant la rencontre avec Chantal, j’avais l’impression que mon corps était enfermé dans du béton ; même en étant libre de mes mouvements, je me sentais emprisonnée. Je n’ai jamais réussi à bouger mon corps. J’adore danser et pourtant, il m’était impossible de faire le moindre mouvement. C’est une chose très dure à vivre quand on est d’origine maghrébine et que la danse fait partie de notre culture.

Aujourd’hui, je suis contente d’avoir bénéficié de ces formations car même si ma vie n’a pas totalement changée, je n’ai plus la même vision des choses. J’ai compris que l’aide apportée aux autres devait d’abord passer par mon bien être personnel, avant tout. Les outils m’apportent une aide importante dans la gestion du quotidien que ce soit dans ma vie privée ou professionnelle notamment dans des situations de stress ou d’angoisse que tout le monde connaît à un moment ou un autre.

Pour moi, tout cet apport a une valeur inestimable !

Aujourd’hui, je n’ai qu’un souhait :

Que les formations dispensées par Chantal SERGENT                                                                Continuent et se développent pour le bien être de tous.

 

hommesTémoignage d’une éducatrice spécialisée.

le 12 juin 2013

Depuis 1998, j’accompagne des personnes en situation d’handicap, mon parcours se révèle d’une grande richesse humaine. Les multiples rencontres avec les différents corps de métier (infirmière, psychologue, psychiatre, kinésithérapeute, ergothérapeute….), mon permis de débusquer mes valeurs humaines, dont mon écoute, ma patience, mon soutien, mon sens des initiatives, mes questionnements, ma curiosité, mes idées, ma créativité….

C’est avec leur travail d’équipe, leurs différentes fonctions, les moments d’échanges, leur écoute, dans l’accompagnement de soutien des personnes se trouvant en situation d’handicap, qu’ils m’ont apporté un parcours authentique qui passe par une réelle prise en compte de l’autre et de soi.

Tout ce travail d’accompagnement que j’ai eu la chance d’effectuer depuis toutes ces années, m’a permis de découvrir et d’analyser qu’au travers de nos différences, toutes cultures confondues ; des liens professionnels peuvent se créer au niveau de la prise en charge. Je pense que c’est grâce à cette relation ou ces relations qu’une force humaine se dégage, auprès de ces enfants, ces adolescents, ces adultes en situation d’handicap ou d’inadaptation.

J’estime qu’il m’est indispensable que je sois dotée d’une grande capacité d’écoute, une attention aux problèmes des personnes avec lesquelles je travaille (résidents), une forte adaptabilité aux différentes situations que je rencontre. Je dois être en faculté de prendre du recul face aux situations parfois difficiles que je peux rencontrer (exemple : comportement de violences, trouble du comportement, automutilation…..)

En tant qu’éducatrice spécialisée ma dynamique professionnelle s’oriente également dans le désir de communiquer en étant créative et inventive.

Etre attentive, ouverte aux autres, pour transmettre mon savoir, c’est aussi ma manière et ma capacité à travailler en équipe qui est primordial dans mon travail, et enfin, d’avoir le sens des responsabilités.

Aujourd’hui, je me donne le droit d’être reconnue en tant qu’éducatrice spécialisée, à travers mes multiples médiations (la musique, l’art plastique, la randonnée), sources de supports à la relation et de mon travail. Les réussites éducatives sont également sources d’amélioration de la qualité et du confort de vie, mais elles ne déterminent pas à elles seules un critère unique de gage de qualité. Eviter les échecs est aussi un des critères de qualité pour l’épanouissement des personnes dont j’ai la charge.Ces multiples fonctions professionnelles m’apportent des compétences et donc d’évoluer et de m’enrichir en tant qu’éducatrice spécialisée. Ainsi d’apporter des actions pertinentes et cohérentes dans le quotidien des personnes dont j’ai la charge.Toute cette diversité me permet aujourd’hui un large plan d’intervention auprès des résidents de la structure, et une posture professionnel au sein de l’équipe pluridisciplinaire pour partager nos et mes hypothèses d’actions éducatives.

*« Nous sommes un corps. »

C’est avec notre corps, notre voix, notre gestuelle, nos sens, notre écoute, que nous nous mettons en relation au monde et communiquons avec les autres.

Les diverses richesses intellectuelles de chacun m’ont guidées dans différentes démarches. J’ai construit et mis en place un projet adapter pour transmettre mon savoir, tout en relation avec l’extérieur (des associations, le conservatoire, des structures d’accueils), mais aussi répondre au projet de mon établissement à travers un support de médiation qui est « l’instrument de musique ».                                                                                                                                                          A travers un son, une rythmique ; une musique se créer, la danse, la voix, dépasser la peur du regard de l’autre est une valeur personnelle que je partage chaque jour avec ces personnes en situation d’handicap.

Je porte un intérêt particulier, quant à la manière dont j’anime et je fais vivre ce projet, permettant de sentir et ressentir différemment les expressions.

Mais également de multiplier les façons d’imaginer, d’agir, de bouger et de s’impliquer.

Revaloriser la communication avec soi-même et avec les autres, mais aussi de découvrir et enrichir son expression par le mouvement, la voix.En explorant ces richesses expressives et créatives qui passent par l’expression du corps et de la voix, nous multiplions les occasions d’échanger et de partager avec les autres.Dans ces médiations, je découvre la richesse dans leur inspiration, leur aisance à communiquer différemment ; cette force est le moyen pour cultiver la différence et non l’indifférence.                                                                      *« Association danse et harmonie »Chantal Sergent »


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.